AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexionPartenaires

Partagez | 
 

 Lettre pour toi ma grand mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hardouin Thomas

Poète
Poète


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Lettre pour toi ma grand mère   Mer 25 Nov - 15:28

Mamie, je t'écris parce que ça m'a fait plaisir ta carte. elle m'a touché. Et je t'écris aussi parce qu'il n'y a que sur un papier que je sais parler avec cœur correctement. Je fait partis des personnes qui ne montre pas leurs cotés caché... et le fait d'écrire et bien ça m'aide à dévoiler...
J'ai envie de t'écrire aussi parce que j'ai besoin de te parler, de libérer ses mots emprisonné dans moi même.
Tu te rappel le temps où toi et papi essayait de me faire avaler un peu de nourriture parce que je ne mangeais rien. Le chien Abricot qui m'avait mordu le doigt parce que je l'avait énervé, et comme je criais tu m'avais mis sur l'évier pour me soigner. Les temps où nous trois étions si heureux... aujourd'hui, ils sont toujours là, dans ma tête... je les revois sans cesse, des moments inoubliable avec toi, ma mamie.
Tu as eu une vie difficile, mon cœur l'a compris très vite et c'est pour cela que je t'ai fait des poèmes, des cadeaux... tu as besoin d'amour ma mamie, tu en as beaucoup besoin.
Quand tu m'as dit que tu étais à la fois papi et toi même, ça m'a pincé mon cœur si sensible. Ça m'a fait surgir tout un poids sur moi même, j'ai réalisé que le passé est toujours là dans nos têtes et qu'il y reste jusqu'à ce que tous ce perd.
Tu sais il y a des fois c'est difficile de vivre sans continuer la même chose que son passé. C'est difficile de vivre loin de sa famille. Et puis il y a le fait que j'aurai voulu avoir un autre coeur que celui que j'ai en ce moment. Il fait trop mal, il me donne des coups lorsque je rencontre un simple petit souci de la vie. Il m'empêche d'être bien au fond de moi quand tous semble aller bien. Il me donne envie de pleurer et à être mélancolique dans les moments très dur. J'aurai voulu avoir un coeur plus fort, un coeur qui puisse enlever cette grande gentillesse, qui puisse se battre dans les moments très difficiles, qui puisse se relever, aimer sans avoir la nette impression de faire du mal. J'aurai voulu être tellement moins timide et un peu moins intelligent pour éviter de réfléchir à tous ce qui m'entoure et de trop me poser de question.
Mais je suis comme cela, j'ai été conçue pour être celui que je suis aujourd'hui. Papi me parle dans ma tête, il me guide comme il m'a toujours guidé. Il me dit que je dois t'aimer, que je dois te protéger de cette vieillesse qui fait mal, de ces maladies qui détruisent. Il veut que je réussisse, que j'aille loin dans cette vie qui m'a été offerte. Il m'aide dans mes moments difficiles, il me réconforte alors que je fais tous pour être seul, enfermé dans ma chambre avec cette musique triste. Je crois que si il m'a tellement montré le monde avec toi étant petit c'est parce qu'il savait que ça serait comme cela aujourdhui.
Je l'aime, parce que c'est mon grand père, je l'aime parce que avant lui je ne connaissait pas ce coté obscure de notre vie. Je l'aime parce qu'il m'a parlé, montré, expliqué par de simple geste ce que c'est la beauté, l'amour, la tendresse et le principe de notre existence. Je crois qu'il a vu dans mes yeux étant petit que j'étais pas comme tous les êtres humains, il a du voir un esprit réel en moi, quelque chose qui comprend tous, qui est capable de réparer par un simple geste une dispute, qui est si sensible qu'un rien lui fait gémir au fond de soit même. Je l'aime parce qu'il a été dans mon coeur et qu'il est partit si vite que je n'ai même pas eu le temps de lui dire aurevoir. Il était mon exemple et il est toujours.
Voilà ce que j'avais à dire ma mamie, tu vois comme les mots me viennent dans ma tête. Presque tous les soirs des mots apparaissent.

Je t'aime ma mamie, il faut que tu le sache. Je n'ai pas l'habitude de le dire dans la réalité, parce que j'ai peur de la réaction. Tu vois, maintenant que la vie m'a enlevé grand père, j'ai peur du future.
Surtout reste là, ne pars pas alors que j'ai besoin de toi... tu es tous ce qui me reste de ma découverte d'enfance.

Gros gros bisous ma chère mamie

Ton petit Thomas qui t'aime, t'aimait et t'aimera toujours...


écrit le 19/09/09
blog--> totoh49.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lettre pour toi ma grand mère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ketchup vert de Grand-Mère Savoie
» Lettre pour M6
» Lettres à ma grand-mère de Sandrine Froment
» Audren: Ma grand-mère m'a mordu
» Saucisson grand-mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Poèmes Brûlants :: Nos Créations :: Les Poèmes des membres-
Sauter vers: