AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexionPartenaires

Partagez | 
 

 Le rêve de l'irréalité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hardouin Thomas

Poète
Poète


Masculin Nombre de messages : 40
Age : 25
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Le rêve de l'irréalité   Dim 13 Déc - 12:05

Ma réaction après ce que je vois chaque jours n'est plus très clair. En ce moment, c'est peut-être le temps et c'est la vie, j'ai du mal à me mettre dans l'idée que j'aille bien alors que d'autres vont mal. Des petits problèmes aux soucis énorme font des ravages au fond de nos têtes. Les mots, les cris, les pleurs s'en est assez... je veux plus rien, juste un sourire. C'est beaucoup trop demandé et plus facile à dire qu'à faire, je sais.

Mais alors que faire ???

Rester avec nos problèmes, se lamenter en gardant ce sort... Non, non, non, c'est pas comme cela que j'avais vu la vie. Je l'avais imaginé douce, brillante, tranquille, paisible.

Est-ce de l'impossible qui est espéré là ???

Bof, de toute façon, je suis rien par rapport à tous cette population qui vit sur notre planète. Je ne suis qu'une particule, un minuscule morceau qui fait un tous. Le monde est ce qu'il est, la vie de chacun est ce qu'elle représente au fond de nous.

Que fait notre conscience lorsque ses problèmes éclatent et que nous voulons tout arrêter ?

Que fait notre bonheur lorsqu'il se cache pour ne laisser que le malheur ?

Que fait notre réconfort quand on perd un amour ?

Que fait la personne auquel on prie chaque jours ?

Des réponses ne servent pas à grand chose. C'est un résultat positif qui compte, qui fait que toute notre vie soit un rayon de lumière qui ne fait que de briller.

Je prie, oui, presque tous les soirs, pour que demain soit un jour aussi beau que le jour de la création de l'humanité. Toutes les heures je regarde la pendule pour que le future soit notre rêve. A chaque instant, c'est vous, c'est nous, c'est moi qui marche dans la continuité. Ont devient finalement des êtres mortel auquel toutes les secondes peuvent être fatale.

Si un splendide instant m'avait été donné pour être doté d'un pouvoir pouvant crée le monde, je l'aurais utiliser de suite.
J'aurais mis de l'amour éternelle, de l'égalité, du bonheur sans malheur trop intense et surmontable. J'aurais fait un univers de fleurs et de senteurs délicatement agréable. J'aurai donné une peau si douce que le planisphère entier se serait caressé. J'aurais rémunéré tous le peuple au même salaire pour qu'il est le même intérêt de vivre.
Je me saurais donné la joie de faire profiter l'immortalité.

Si seulement, ces mots étaient réelles, je souffrirais moins.
Je rigolerais et regarderais moins mes mains.


TH



Ecris le 29 Novembre 2009
Blog: www.totoh49.skyrock.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le rêve de l'irréalité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» irréalisme ou irréalité
» AT Entre rêves et irréalité (30 juin 2016)
» Réserve de marche, entre théorie et réalité
» Les Marchombres modernes : entre rêve et réalité?
» le rève va enfin devenir réalité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aux Poèmes Brûlants :: Nos Créations :: De la Prose-
Sauter vers: